Gangneung, ou un petit air de Bretagne en Corée du Sud

Après avoir consacré une grosse partie de la journée aux transports nous emmenant vers la seconde ville de notre séjour, Gangneung, nous avons décidé de nous poser et de simplement nous promener à proximité de notre nouveau logement.

La première chose qui nous a frappé en arrivant à la location, c’est le sentiment de voir un petit bout de Bretagne, à l’autre bout du monde. C’était surprenant et amusant de voir la différence entre la ville de Séoul et la ville de Gangneung.

Étant arrivées dans l’après-midi, nous avons simplement pris le temps de longer la plage et de profiter de l’air marin. Même si l’hiver commençait à laisser la place au printemps, et que le temps était très clément (en témoigne le magnifique ciel bleu sur nos photos !), l’idée de nous baigner dans l’eau ne nous a pas traversé l’esprit une seconde. Non seulement nous ne sommes pas de grandes amatrices de baignade, mais en plus l’eau était glacée. Ce qui n’empêchait cependant pas quelques téméraires de piquer une tête non loin de nous !

Nous avons donc longé la côte, d’abord par la plage, puis par les petits chemins bordés de pins, croisant tantôt un bunker, tantôt des statues de soldats regardant vers l’horizon. Nous avons même vu une espèce de petite bibliothèque en plein air !

Au cours de notre trajet, nous avions également pu voir quelques bâtiments d’architectures traditionnelles à proximité de la plage.

Après avoir marché peut-être une heure, nous sommes finalement arrivées dans un petit port où nous avons pu trouver de quoi nous restaurer. Étant en bord de mer, et en Corée du Sud, la majorité des restaurants proposaient des fruits de mer, ce dont nous ne sommes pas fans du tout… Mais nous avons quand même pu trouver notre bonheur dans un petit restaurant face à la mer.

Après le dîner, il était temps de prendre le chemin inverse, afin de retourner à notre location. Rappelons-nous que nous étions à la fois en hiver et en bord de plage sur la côte est. La nuit est donc très vite tombée sur la ville.

Story de notre retour sur Instagram

Considérant notre sens de l’orientation plutôt douteux et le fait que nous ne connaissions pas encore bien les environs, nous avons décidé de reprendre exactement le même chemin qu’à l’aller. A ceci près que nous avons longé la route pour ne pas nous retrouver dans le noir dans la pinède. Seulement, même sur la route avec les lampadaires, il faisait encore assez sombre, et à part une voiture de temps à autre, nous étions complètement seules.

Pour nous détendre un peu (mauvaise idée), et aimant toutes les deux les séries policières, nous avons plaisanté sur le fait que la scène, dans le noir total, pouvait faire penser à des épisodes de la série américaine Esprits Criminels. La situation nous a fait à la fois rire, et un peu peur, pour être honnête, comme le montre la story que nous avions faites ci-contre.

Mais finalement, après une heure de marche, nous étions de nouveau dans la ville. Nous avons ainsi pu traverser quelques routes et ponts et nous avons eu la chance de voir un pont illuminé se reflétant joliment sur l’eau.

Bref historique

Étant donné qu’il ne s’agissait pas d’une visite à proprement parler, nous n’aurons pas un long bref historique. Mais, quelques points méritent d’être mentionnés sur la ville de Gangneung et son histoire.

La ville de Gangneung est fondée en 313 et nommée Haseorang ou Haseula lors du règne de la dynastie Koguryo (-37 – 668) avant de passer sous le contrôle de la dynastie Silla (-57 – 935).

En 512, un général du royaume de Silla, Kim Isabu, surnommé simplement Isabu, et gouverneur de Aseulla (Gangneung), soumet les îles de l’Usanguk qui doivent payer un tribut à Silla. Gangneung est alors renommée sous le nom de Myeongju en 757 puis deviendra Gangneung-do en 1263.

Avec son développement, la ville fusionne à partir de 1955 avec deux autres communes, lui conférant le nom de Gangneung-eup, puis en 1995 avec un district.

En 1996, la ville est la scène du premier épisode de la guerre du Crabe.

La guerre du Crabe est le conflit maritime inter-coréen se déroulant autour de la Northern Limit Line, mise au point par l’ONU à la suite de l’armistice de 1953, qui serait riche en crustacés, ce qui aurait donné le nom du conflit « La guerre du Crabe ».

En 1996, a eu lieu l’infiltration de Gangneung. Cette infiltration a été menée par la Corée du Nord, majoritairement pour réaliser de l’espionnage militaire. Cependant, leur submersible s’étant échoué sur des rochers, l’équipage n’a pas pu reprendre la mer et le submersible a été abandonné.

Au total, 26 militaires sont parvenus à s’infiltrer en Corée du Sud, cependant, un seul aura été capturé et un serait parvenu à s’échapper et retourner en Corée du Nord. Quant aux autres membres de l’équipage, onze d’entre eux ont été assassinés ou victimes d’un meurtre-suicide et treize sont décédés suite aux combats avec l’armée sud-coréenne.

L’infiltration aura duré 49 jours. En décembre 1996, la Corée du Nord a présenté ses excuses et le corps des défunts sont restitués.

Aujourd’hui, le submersible s’étant échoué est exposé au sein du Gangneung Unification Park.

 La ville de Gangneung est aussi connue pour l’aspect culturel. La ville propose de nombreux festivals, le plus célèbre étant la fête de Dano (강릉단오제). Il s’agit d’une fête traditionnelle coréenne ayant lieu à partir du 5e jour du 5e mois du calendrier lunaire.

Au cours de ce festival, une série de rituels visant à demander de l’aide et la prospérité aux dieux de la montagne (sansin), aux dieux célestes (mucheon) et aux dieux tutélaires, est réalisée.

L’importance de cet événement est qu’il combine à la fois les rites confucéens, chamaniques et bouddhiques.

En plus de ce festival, la ville de Gangneung recense plusieurs musées et a été le lieu de résidence de plusieurs personnalités importantes de l’histoire coréenne : Sin Saimdang (1504 – 1551), femme de lettres, née à Gangneung, Yi I, connu sous le nom de Yulgok (1536 – 1584), fils de Sin Saimdang, penseur néoconfucianiste et homme politique, Lee Soon-Won (1957), romancier, Kim Miwol (1977), romancière et Oh Seung-eun (1978), actrice et chanteuse.

Informations pratiques

Ville de Gangneung 강릉시

Source : Google Maps

La ville de Gangneung se situe à 1h45 de train et à 2h20 de bus de Séoul. Il est assez facile de s’y rendre et à vous de choisir entre le train et le bus !

Publié par Corall

Passionnée par l'Asie depuis mon plus jeune âge, j'ai eu la chance de pouvoir visiter certains de ses pays, et notamment, la Chine, le Japon et la Corée du Sud. J'ai également eu la chance de pouvoir vivre un an en Chine dans le cadre de mes études et souhaite aujourd'hui vous faire découvrir les incroyables expériences que nous avons pu vivre lors de nos séjours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :