Secrets

  • Titre du livre: Secrets
  • Auteur: EUN Hee-kyung
  • Roman traduit du coréen par KIM Young-sook et Arnauld LE BRUSQ
  • Éditeur: Editions Philippe Picquier
  • 272 pages – EAN: 9782809709216
  • Parution: 8 janvier 2014

Description du livre

A la mort de son père, Yeongjun, cinéaste audacieux mais homme taciturne et sans attaches, revient dans sa ville natale qu’il a quittée il y a vingt-cinq ans. Il y rencontre son frère et apprend que sur son lit de mort, leur père les a chargés d’une étrange mission : vendre la maison de leur enfance et faire don du fruit de la vente à une inconnue.

Dès lors se lèvent les échos bruissants du passé, réveillant rêves et souvenirs, ranimant la violente rivalité des frères au temps où ils se disputaient l’attention d’un père dominateur qui a façonné leur personnalité et leur devenir d’homme.

Vérité et mensonges, secrets et malédictions, amours cachés et haines anciennes se révèlent un à un, tissant une toile d’une complexité fascinante, reliée à l’histoire de la Corée tout entière. Une quête sur la filiation et la transmission familiale au sein de la modernité, et un roman ample et grave, d’une émouvante mélancolie. Car que savons-nous de la vérité profonde des êtres qui nous furent proches, et même du cœur brûlant qui alimente notre propre volonté de vivre et d’aimer ?

Mon opinion

Eun Hee-kyung est une écrivaine et poétesse sud-coréenne, née à la fin des années 1950. Bercée par les contes de Corée que ses parents lui racontaient dans son enfance, elle a fait des études de littérature.

« Mes lectures les plus importantes ont été très certainement réalisées durant mon enfance ».

Eun Hee-kyung

Bien qu’elle rêvât de devenir auteure, elle a d’abord commencé sa carrière par divers jobs, comme enseignante en lycée, éditrice ou reporter. Ce n’est qu’en 1994 qu’elle commence à écrire, au cours d’un séjour dans un temple : armée d’un ordinateur, d’une douzaine de livres et de carnets, elle a écrit 5 nouvelles et un roman court.

Auteur d’une dizaine de livres, elle a obtenu d’importants prix littéraires, comme le Prix Munhakdongne pour Un cadeau de l’oiseau (publié en français aux éditions Kailash en 2002) en 1996, ou encore le Prix Yi Sang pour Les Boîtes de ma femme (publié en français aux éditions Zulma en 2009) en 1998.

Son style incisif et d’une grande finesse d’analyse, est très populaire, en particulier auprès des jeunes.

Secrets, dont l’édition de poche est parue en 2017 chez Picquier, relate l’histoire d’un cinéaste, Yeongjun, qui se retrouve plongé dans les histoires et secrets du passé à la mort de son père.

L’histoire en elle-même est plutôt intéressante. Au fur et à mesure que l’on se plonge dans l’histoire et la vie de la famille sur trois générations, on comprend petit à petit mieux les personnages. Il y a de nombreux retours en arrière au cours du récit, ce qui permet d’avoir des aperçus de la vie de cette famille, tout en commençant à cerner les fameux secrets de famille.

De plus, le récit nous permet d’en apprendre davantage sur la culture coréenne au passage, ce qui m’a beaucoup plu.

Malheureusement, je dois avouer que le style de l’auteur ne me convenait pas du tout, en particulier concernant les dialogues. Sans être pour autant à cheval sur les règles d’écriture, j’apprécie que les paroles et pensées des personnages soient indiqués d’une manière ou d’une autre. Tiret, guillemet, utilisation de verbes. Je suis même prête à endurer la façon de faire des pièces de théâtre, avec le nom du locuteur en début de phrase !

Mais dans ce roman, absolument rien ne souligne les moments de dialogue. Pire, il n’y a pas non plus de distinction faite quand c’est une autre personne qui prend la parole ! Avec des dialogues mis intégralement à la suite, il m’était parfois difficile de savoir qui disait quoi, et j’ai trouvé cela plutôt déplaisant. Et cela a globalement gâché ma lecture.

En conclusion, je n’en déconseille pas la lecture, parce que l’histoire est intéressante, et les parties narratives sont plaisantes à lire. A vous de voir si le style d’écriture des dialogues ne vous rebute pas !

Emprunt à la médiathèque janvier 2022 – Fiche de lecture rédigée le 23/01/2022

Publié par Meana

Passionnée par les pays d’Asie du Sud-Est et leur culture depuis plus de 15 ans, j’ai voyagé en Chine, Corée du Sud, Japon et Taïwan. J’ai même vécu un an à Pékin ! Je m’intéresse particulièrement à la portée historique des lieux et concepts, et aux habitudes de vie asiatiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :