Ojukheon House, demeure de deux symboles de la Corée

Notre première visite à la Seongyojang House s’étant finie tôt, nous avons poursuivi à travers d’autres lieux et monuments d’importance sur Gangneung.

Pour notre deuxième arrêt, nous avons porté notre choix sur la Ojukheon House. A nouveau, il s’agit d’un ancien domicile, mais nous avons découvert qu’il s’agissait de celui de personnalités connues en Corée.

Là encore, les lieux étaient paisibles et le printemps s’étant désormais complètement installé, les jardins étaient vraiment magnifiques.

Encore une fois, nous n’avons pas pu voir l’intérieur des bâtiments, mais le lieu avait vraiment un charme certain.

Pendant notre visite, nous sommes tombées sur deux statues. La première statue est celle de Yi I, connu sous le nom de plume Yulgok, et de Sin Saimdang. Leurs visages nous ont immédiatement paru familiers ; et pour cause ! Ces deux personnes figurent sur la monnaie coréenne : Yi I sur les billets de 5 000 wons et Sin Saimdang sur ceux de 50 000 wons.

Les lieux n’étant pas particulièrement grands, nous avons rapidement terminé notre visite et nous nous sommes dirigées vers l’étape suivante.

Bref historique

La maison est une construction datant de la dynastie Joseon (1392 – 1897). Elle est enregistrée comme trésor national.

Cependant, la maison n’est pas vraiment connu pour son aspect historique. Elle est surtout connue pour ses anciens occupants : Yi I et Sin Saimdang.

Représentation de Yi I
Domaine public

Yi I

Yi I 이이 (1536 – 1584) est un des principaux érudits confucéens de la dynastie Joseon. Enfant prodige, il sait écrire en chinois à l’âge de trois ans et écrit des poèmes en chinois classique avant ses sept ans ; à l’âge de treize ans, il passe ses examens de mandarinat.

Néanmoins, il décide de s’enfermer dans les montagne du Diamant après la mort de sa mère, alors qu’il n’est âgé que de seize ans.

Il réussit un examen supérieur, avec les meilleures notes, et commence à servir au sein de l’administration à ses 29 ans. Il écrit une thèse sur le sujet de Ch’ondoch’aek, chef d’oeuvre littéraire de l’époque et démontre ainsi sa connaissance du confucianisme et du taoïsme.

En 1576, il publie L’Essence du confucianisme après avoir publié un traité regroupant 11 articles consacrés à affirmer sa conviction de réaliser un gouvernement juste pendant sa durée de vie.

Il écrivait et publiait sous le nom de plume Yulgok 율곡 qui signifie « vallée de châtaigne ».

De nos jours, il est présent sur le billet de 5 000 wons. Ayant eu un rôle majeur au cours de sa vie, il est encore commémoré dans plusieurs aspects de la société coréenne : la rue Yulgongno à Séoul ou encore l’enchaînement Yul-Gok au Taekwondo.

Billet de 5 000 wons

Sin Saimdang

Représentation de Sin Saimdang
Domaine public

Sin Saimdang 신사임당 (1504 – 1551) est une artiste coréenne s’étant illustrée dans les domaines de la poésie, la peinture et la calligraphie. Elle est aussi considérée comme un modèle des idéaux confucéens, et a été surnommée la « Mère Sage ».

Ses œuvres d’art sont reconnues pour leur beauté délicate. Les thèmes favoris de Sin Saimdang sont les insectes, les fleurs, les papillons, les orchidées, les raisins et les paysages.

Elle est connue pour être à l’origine du Chochungdo, un style artistique consistant en la représentation de plantes et d’insectes. Bien que certaines de ses peintures soient conservées, la majorité de ses calligraphies ont disparu.

De nos jours, elle est présente sur les billets de 50 000 wons afin de représenter la conciliation pour les femmes d’une vie familiale et d’une carrière professionnelle épanouie.

L’un des cratères de la planète Vénus se nomme « Samintang » en son honneur et son personnage a été incarné à plusieurs reprises à l’écran dans des séries, films et documentaires coréens.

Billet de 50 000 wons

Informations pratiques

Adresse : 24, Yulgok-ro 3139 beon-gil, Gangneung-si, Gangwon-do – 강원도 강릉시 율곡로3139번길 24 (죽헌동)

Source : Google Maps

Ouvert toute l’année de 09h à 18h, la dernière entrée se fait à partir de 17h. Les lieux sont fermés uniquement à l’occasion de Seollal et de Chuseok.

Le prix du billet s’élève à 3 000 KWN.

Date de la dernière visite : 25 mars 2019.

Publié par Corall

Passionnée par l'Asie depuis mon plus jeune âge, j'ai eu la chance de pouvoir visiter certains de ses pays, et notamment, la Chine, le Japon et la Corée du Sud. J'ai également eu la chance de pouvoir vivre un an en Chine dans le cadre de mes études et souhaite aujourd'hui vous faire découvrir les incroyables expériences que nous avons pu vivre lors de nos séjours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :