Quand les fantômes se mettent à peindre…

内画 nèihuà, 鬼画壶 guǐ huà hú, ils portent différents noms en chinois. En français, on parle de flacons à tabac peints. Très utilisés par les hautes strates de la société du XVIIe au XIXe siècle, ils sont aujourd’hui pratiquement tombés en désuétude.

Treasure Hill, ou comment un campement illégal devient un musée d’art

De part son statut de sanctuaire écologique, site historique et musée d’art, Treasure Hill est aujourd’hui une destination populaire, tant pour les locaux que pour les touristes. Mais il n’en a pas toujours été ainsi…

Le Bouddhisme en Asie : introduction et adaptation d’une religion à la culture locale (Partie 2)

Cet article va traiter et balayer le bouddhisme. Le sujet étant un peu complexe et également très riche, il s’agit uniquement d’un condensé et d’une vulgarisation de cette religion et philosophie. Comme pour les autres articles culturels, vous trouverez à la fin de ce dernier une liste de lecture et autres recommandations pour vous permettreLire la suite « Le Bouddhisme en Asie : introduction et adaptation d’une religion à la culture locale (Partie 2) »

Seongyojang House : Retour sur la noblesse coréenne

Nous avons poursuivi nos visites dans la ville de Gangneung après nos petits tours de plage et de la côte dans les alentours.

Sur cette journée, nous avons pu réaliser trois visites mais aujourd’hui, nous allons voir notre première visite qui est celle de Seongyojang House.

Le shintoïsme, compagnon omniprésent du quotidien japonais

Le shinto, ou shintoïsme, 神道 en japonais (la voie des dieux, ou la voie du divin) est l’un des deux courants religieux principaux au Japon, le second étant le bouddhisme. Il existe au Japon de façon continue depuis la Préhistoire.

Alexandra Kim, la sibérienne

Tournant du XXe siècle. Du village coréen de Sibérie où elle est née, à Khabarovsk où elle a fondé pour Lénine le Comité populaire d’Extrême-Orient, Alexandra Kim (1885-1918) a consacré sa fulgurante existence à la défense des droits des travailleurs. Au péril de sa vie, cette révolutionnaire bolchevique coréenne se fit la caisse de résonance de la colère des prolétaires russes, coréens et chinois, constamment mis en danger par leurs conditions de travail. Militante politique convaincue, elle accomplissait chacune de ses actions avec une âme et une volonté qu’aucune force ne pouvait entraver.

Quelque chose de Corée du Sud

La Corée c’est un peu comme le Japon ou la Chine, non ? »… Voici la onzième puissance mondiale, son histoire millénaire, ses rites ancestraux, sa langue fascinante et son économie bouillonnante réduite en quelques mots à ce statut d’hybride sans originalité. N’en déplaise à certains, la Corée du Sud est un pays bien à part qui ne supportera pas les comparaisons très longtemps tant sa culture est unique et complexe.

National Chiang Kai-shek Memorial Hall, de symbole de l’autoritarisme à celui de la démocratie

Le National Chiang Kai-shek Memorial Hall fait partie des monuments emblématiques de la ville de Taipei. Mais sa signification a fortement évolué depuis sa construction en 1975 : il occupe aujourd’hui une place très importante dans le développement et le maintien de la démocratie à Taïwan, très loin donc du symbole d’autoritarisme d’origine.

Le kumiko, un artisanat millénaire sur la voie de la modernisation

Le kumiko est un artisanat japonais traditionnel apparu il y a plus d’un millénaire. Il consiste à fabriquer des objets en utilisant un très grand nombre de pièces de bois minuscules taillées avec une précision extrême, sans utiliser de colle ou de clou.

Royal Tombs of the Joseon Dynasty, lieu de repos d’une dynastie et représentation du culte funéraire coréen

Notre séjour s’est poursuivi par deux visites dans la même journée : d’abord le temple bouddhique Bongeunsa Temple, situé à Gangnam-gu (le quartier des affaires de Séoul), puis le parc mémorial Royal Tombs of the Joseon Dynasty.